François Régis Tézé

Napoléon Bonaparte
et la Révolution

La révolution française constitue un ensemble de bouleversements ayant conduit la France à rompre avec la Monarchie. Fr Tézé vous plonge au coeur de ce grand tournant dans l'histoire de la France.



L'abolition de la Monarchie

En fin du XVIIIe siècle, la France était plongée dans un trouble. Cette instabilité politique pousse le peuple à mettre fin à la monarchie et les privilèges afin de laisser place à la République et l'empire par la suite.

La révolution s'explique par le fait que le pays était ruiné et chaque citoyen qui travaillait devait verser le quart de son revenu à l'état afin de compenser la dette. Ainsi, la faim et la pauvreté obligent le peuple à la révolte, notamment dans les campagnes et plus tard à Paris par la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 et le droit de l'homme qui fut adopté le 26 août.



La politique de la terreur
par Robespierre

En 1792 pendant que le pays doit se prononcer sur la peine contre Louis XVI, deux groupes s'affrontent, les Montagnards d'un côté et les Girondins de l'autre côté.

La France tombe dans une guerre civile entre les deux groupes, c'est alors que Robespierre à la tête de Montagnards de décide de prendre le pouvoir en écartant les Girondins.

C'est le début de l'instauration de la tyranie, pendant un an tous les opposants aux Montagnards sont condamnés et exécutés. Afin de mettre à l'instabilité politique qui perdure depuis 10 ans (1789-1799), Napoléon entre en jeu.



Napoléon premier et l'Empire

Napoléon premier, né le 15 août à 1769 à Ajaccio prend les commandes du pouvoir après de brillantes études dans les armées françaises et le coup d'Etat du 18 brumaire.

Il a occupé le poste de Premier consul pendant 5 ans et établit la paix, reconstruit l'administration, l'économie ainsi que les finances. Les français hostiles au départ, finiront par adhérer à sa personne jusqu'à l'élire comme nouveau monarque, un empereur, un roi du peuple.

Selon Napoléon, "la révolution est fixée aux principes qui l’ont commencée, elle est finie". A travers ses mots, pouvons nous dire que Napoléon fut l'héritier de la révolution ou au contraire un fossoyeur ? Le débat est ouvert, à vous de faire votre analyse.

François-Régis

Napoléon sur le Web

Souvenir Napoléonien
Musée Napoléon
Napoléon Monuments
Fondation Napoléon
Amis du Patrimoine Napoléonien

Sitemap


François Régis Tézé gérant de General Engineering
Marketing Développent and Trading