Les traces de la vie privée de Napoléon 1er représentée en tableaux

D’innombrables tableaux témoignent les moments forts du règne de Napoléon, mais sont rares les grands tableaux contemporains qui le représentent dans sa vie privée. Pour la population, un homme sacré et providentiel comme lui ne pouvait pas avoir une vie privée. Il est vrai que Napoléon consacrait moins de temps à la vie de famille, mais avec la stérilité de sa femme Josephine, il fallait donner un espoir aux Français à travers l’image d’un empereur paternaliste pouvant leur offrir un héritier (FR Tézé). C’est dans ce contexte que les tableaux de Ducis et de Pauline Auzou le mettent en scène, entouré des enfants de sa famille.

François-Régis-Tézé

L’analyse du tableau de Ducis

Pour la première fois, le Grand Homme qu’il était, Napoléon Bonaparte était obligé de s’abaisser à avoir une privée, comme le montre le tableau de Ducis montrant un empereur paternel, jouant avec les enfants de sa famille de manière naturelle et simple.

Toutefois, parmi les enfants de sa famille, c’est celui qu’il tient sur ses genoux qui deviendra plus tard Napoléon III (Louis-Napoléon né en 1808, fils de la reine Hortense et de Louis frère de Napoléon et roi de Hollande).

Interprétation de l’image

Sur les tableaux mettant en scène Napoléon dans sa vie privée, les peintres ont peint l’attente d’une descendance assurée par l’empereur.

Vous trouverez plus d’informations sur l’interprétation de ce tableau via histoire-image.org

François-régis Tézé